Euler Hermes > Media > Actualités

Résultats d’Euler Hermes pour le premier trimestre 2014 : Un bon début d’année

30.04.2014
 
PARIS – Le 30 avril 2014 

Le chiffre d’affaires du premier trimestre s’élève à 637,5 millions d’euros, en croissance de 4% à taux de change constants (+3% à taux de change courants)
Le résultat opérationnel courant augmente de 20%, à 117 millions d’euros
Le résultat net atteint 82,7 millions d’euros et est en hausse de 29% excluant une plus-value exceptionnelle en 2013

« Le groupe Euler Hermes commence l’année 2014 en position de force : sa croissance reste solide et le ratio combiné est en baisse de 6,1 points et atteint 74,6%, » a déclaré Wilfried Verstraete, Président du Directoire d’Euler Hermes. « Avec l’amélioration progressive de l’environnement économique, la progression concurrentielle s’intensifie et nous veillons en permanence à maintenir l’adéquation de nos primes et de nos engagements. Afin que notre croissance soit durable et profitable, nous allons poursuivre le renforcement de notre gamme de produits, de nos canaux de distribution et notre présence internationale tout en conservant une gestion rigoureuse des risques. »

A. Chiffres clés


Eléments du compte de résultat

millions d'euros

31 mars 2014

31 mars 2013

Variation vs.

31 mars 2013

 

 

 

 

 

Primes brutes acquises

534,7

515,5

19,1

3,7%

Prestations de service

102,8

103,8

-1,0

-0,9%

Total chiffre d'affaires

637,5

619,3

18,2

2,9%

 

 

 

 

 

Résultat technique net

93,9

64,6

29,3

45,3%

Produits financiers nets de charges

23,4

32,9

-9,5

-28,8%

Résultat opérationnel courant

117,3

97,5

19,8

20,3%

Autres produits & charges opérationnelles

-1,1

29,8

-30,9

-103,6%

Résultat opérationnel

116,3

127,3

-11,1

-8,7%

 

 

 

 

 

Résultat net  part du groupe

82,7

85,3

-2,6

-3,1%

 

 

 

 

 

Ratio des sinistres net

49,1%

57,7%

-8,6

pts

Ratio des coûts net

25,5%

23,0%

2,5

pts

Ratio combiné net

74,6%

80,7%

-6,1

pts

 

Eléments du bilan

millions d'euros

31 mars 2014

31 décembre 2013

Variation vs,

31 décembre 2013

Total actif consolidé

6 319,7

6 062,7

257,0

4,2%

Capitaux propres du groupe

2 523,8

2 461,9

61,9

2,5%

Total dettes financières

262,9

261,7

1,2

0,5%

*NON AUDITES

Les capitaux propres ont augmenté de 61,9 millions d’euros. Cette hausse s’explique principalement par le résultat net positif du premier trimestre de 82,7 millions d’euros.

B. Chiffre d’affaires


Avec un chiffre d’affaires au premier trimestre 2014 en hausse de 3,9% à taux de change constants par rapport au premier trimestre 2013, Euler Hermes poursuit sa croissance, bien qu’à un rythme moins élevé qu’en 2013.

Chiffre d'affaires

millions d'euros

 31 mars 2014

31 mars 2013

(publié)

Variation %

31 mars 2013

(1)

Variation %

(1)

Régions

 

 

 

 

 

Allemagne-Autriche-Suisse

196,2

203,2

-3,5%

202,9

-3,3%

France

102,5

103,8

-1,3%

103,8

-1,3%

Europe du Nord

141,1

137,1

2,9%

134,9

4,6%

Pays Méditerranéens et Afrique

79,1

74,9

5,6%

74,0

6,9%

Amérique

63,1

68,3

-7,7%

57,5

9,7%

Asie Pacifique

25,7

23,1

10,9%

20,7

24,0%

EH Réassurance + Autres (2)

29,9

8,7

N/A

19,6

N/A

Euler Hermes

637,5

619,3

2,9%

613,4

3,9%

Contribution région: après éliminations intra régions & avant éliminations inter régions

(1) Pro forma avec Amérique Latine (Chili, Colombie et Mexique) transférés à EH Ré. et à taux de change constant

(2) EH Ré. + entités groupe + éliminations inter régions


Les marchés en croissance – l’Amérique, l’Asie, le Moyen-Orient – restent dynamiques et contribuent le plus au développement du Groupe. La progression en Asie s’élève à 24% et celle de l’Amérique est proche de 10%.

Les conditions économiques s’améliorent en Europe et le Groupe fait face une plus grande pression concurrentielle sur ces marchés, notamment en Allemagne. En France, le chiffre d’affaires reflète la conjoncture morose.

La croissance des primes reste globalement forte grâce à la production nouvelle et à la rétention : +4,6% à taux de change constants (+3,7% à taux de change courants). Le chiffre d’affaires des assurés et les taux de primes restent quasiment stables.

La seconde composante du chiffre d’affaires, les prestations de service, est en légère baisse, avec des revenus d’enquête et de surveillance globalement stables et des revenus du recouvrement qui suivent la tendance baissière de la sinistralité.

C. Résultat opérationnel


Le résultat opérationnel courant est très solide, à 117,3 millions d’euros, en hausse de 20,3%.

Cette bonne performance s’explique principalement par une amélioration significative du résultat technique (+29,3 millions d’euros) liée à la diminution de plus de 6 points du ratio combiné net par rapport au premier trimestre 2013 et qui atteint 74,6%.

Le ratio de sinistralité a baissé de 8,6 points, passant de 57,7% au premier trimestre 2013 à 49,1% au premier trimestre 2014.
La plupart des régions a contribué à cette amélioration, en particulier les régions Méditerranée et Europe du Nord qui ont eu une forte sinistralité l’an dernier. Les boni de liquidation nets des années antérieures sont également bien plus élevés en ce début d’année 2014, le premier trimestre 2013 ayant été impacté par un sinistre majeur en Espagne.

Le ratio des coûts net est en hausse de 2,5 points par rapport à l’an dernier. Cette hausse s’explique par des commissions de réassurance plus faibles et par une réduction de la marge de service du fait des revenus de recouvrement en baisse.

Le résultat financier est impacté par des effets de change négatifs : sur les 9,5 millions d’euros de diminution du résultat financier entre le premier trimestre 2013 et le premier trimestre 2014, 7,2 millions sont dus au résultat de change.

L’an passé, le résultat opérationnel a été impacté par une plus-value exceptionnelle de 31,7 millions d’euros réalisée par l’apport des entités espagnole et argentine à Solunion, la joint-venture avec MAPFRE au cours du premier trimestre 2013. Cet élément non récurrent explique à lui seul la baisse du résultat opérationnel de 127,3 millions d’euros à 116,3 millions d’euros entre le premier trimestre 2013 et le premier trimestre 2014.  

D. Portefeuille financier


A fin mars 2014, la valeur de marché du portefeuille financier du Groupe a augmenté de 133 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2013 et atteint 4 296 millions d’euros, principalement grâce aux flux de trésorerie opérationnels positifs et à la réévaluation du portefeuille obligataire.

E. Résultat net


Le résultat net atteint 82,7 millions d’euros, en hausse de 29,2% sur une base comparable. La légère baisse de 3,1% entre le résultat du premier trimestre 2013 et le premier trimestre 2014 est uniquement due à la plus-value réalisée au premier trimestre 2013 avec l’apport de sociétés à Solunion, la Joint-venture avec MAPFRE.

F. Perspectives


Après être tombée à +2,3% en 2013 – le taux le plus faible depuis la crise de 2009 – la croissance économique mondiale présentera selon nos prévisions des signes d’amélioration en 2014, même si le nombre des faillites devrait rester élevé. La reprise, même modeste, permettra à Euler Hermes de soutenir son rythme de croissance, et de poursuivre son développement dans les marchés non matures et les nouveaux segments.
Dans ce contexte de reprise fragile, le Groupe assumera pleinement son rôle de facilitateur des échanges commerciaux tout en continuant à surveiller de près ses risques.