Euler Hermes > Media > Actualités

 

26.07.2012
  • ​Chiffre d’affaires de 1 189,8 millions d’euros, + 5,6% par rapport au premier semestre 2011
  • Présence accrue au sein des marchés à fort potentiel : croissance du chiffre d’affaires +8,2% en Amérique et +30,1% en Asie Pacifique à périmètre et à taux de change constants
  • Ratio combiné à 73,1%
  • Résultat opérationnel de 237,1 millions d’euros
  • Résultat net de 161,4 millions d’euros
 

Résultats d’Euler Hermes au premier semestre 2012 : croissance soutenue et résultats solides

Le Directoire d’Euler Hermes (ELE.PA), l’un des leaders mondiaux de l’assurance-crédit, du recouvrement, des cautions et des garanties, a présenté aujourd’hui ses résultats consolidés du premier semestre 2012 au Conseil de Surveillance. Les résultats ont été revus par les commissaires aux comptes et par le Comité d’Audit.

 

Wilfried Verstraete, Président du Directoire d’Euler Hermes, a déclaré : « Notre solide rentabilité, dans l’environnement économique difficile du premier semestre de l’année 2012, démontre le bien-fondé de notre stratégie, et notre bonne gestion des risques pour le compte de nos clients. Notre programme Excellence porte ses fruits en terme de croissance des primes et d’amélioration du ratio des coûts ».

 

« Le niveau record de rétention sur notre portefeuille commercial et le dynamisme de notre croissance dans les marchés à fort potentiel confirment l’attrait de l’assurance-crédit pour nos clients et prospects ».

 

 

I. Résultats du premier semestre 2012

 

A. Chiffres clés

La croissance du chiffre d’affaires est dynamique : +5,6%. Le résultat opérationnel reste solide et s’élève à 237,1 millions d’euros, bien qu’en baisse par rapport à l’année dernière. La sinistralité de fréquence est sous contrôle, la réassurance a démontré son efficacité sur un cas de sinistre de pointe, et le ratio de coûts a continué à diminuer.

 

B. Chiffre d’affaires

Dans un environnement économique incertain, la demande d’assurance-crédit a été forte au cours du premier semestre de l’année 2012. La production nouvelle a dépassé le niveau de l’année dernière qui fut une année record. Le taux de rétention du portefeuille commercial atteint 93%, son plus haut niveau, contribuant ainsi à une croissance des primes de 5,5%, malgré la stagnation conjointe des prix et du chiffre d’affaires de nos assurés.

 

Evolution du chiffre d’affaires par région

Le Groupe a accru sa présence dans les régions en forte croissance. La progression du chiffre d’affaires a été respectivement de +8,2% et +30,1% en Amérique et en Asie Pacifique, à périmètre et à taux de change constants.
Dans ces deux régions, la stratégie du Groupe, de se recentrer sur les marchés les plus porteurs et de renforcer ses partenariats de distribution, a produit des résultats prometteurs.
En Chine, le chiffre d’affaires a augmenté de 45% sur la période à périmètre et taux de change constants.
La croissance dans les marchés traditionnels reste en moyenne supérieure à 3%, en dépit du ralentissement observé sur le chiffre d’affaires de nos assurés, lui-même lié à l’évolution du PIB.

 

C. Résultat opérationnel

Le résultat opérationnel reste élevé à 237,1 millions d’euros, bien qu’en baisse par rapport à l’année dernière. Le ratio des coûts net s’est amélioré d’1,8 point grâce au programme Excellence et à des commissions de réassurance en hausse. Le ratio des sinistres net a augmenté de 9,1 points entre les deux périodes, dont 5 points s’expliquent par trois sinistres, dont le sinistre Schlecker. L’augmentation résiduelle s’explique par une plus grande fréquence de sinistres comparativement au niveau encore très bas observé en 2011.
 

Le ratio combiné, à 73,1%, s’améliore toutefois par rapport à fin mars (73.9%) grâce au ratio de coûts net.
 
Les produits financiers nets de charges sont stables, malgré des taux obligataires en baisse. Le résultat financier courant, hors charges de placement, plus-values et change, est même en hausse de 3,5%, grâce à la bonne gestion du portefeuille.
 

D. Portefeuille financier

A fin juin 2012, la valeur de marché des investissements du Groupe s’élève à 4 048,6 millions d’euros, en hausse de 130,6 millions d’euros par rapport à fin 2011, après le paiement en juin de 193 millions d’euros de dividendes.
 

E. Résultat net

Le résultat net atteint 161,4 millions d’euros à fin juin 2012, en baisse de 31,1 millions d’euros par rapport à l’année dernière. Cette baisse s’explique par un résultat opérationnel plus faible, et par des éléments non récurrents qui ont pénalisé l’impôt du premier trimestre. Au second trimestre, le taux d’impôt a retrouvé un niveau de 27,5%.
 

F. Perspectives

Dans un contexte d’incertitude majeure et persistante, et un environnement toujours plus difficile pour les échanges commerciaux, le Groupe reste solide et rentable. L’adéquation risque/prix du portefeuille commercial restera un point d’attention majeur.
 
Plus que jamais, les entreprises devront gérer au plus près leurs créances commerciales. Le ralentissement de la croissance de l’économie, du crédit, et des transactions commerciales, ainsi que la tendance au désendettement des ménages et la hausse des faillites les y inciteront. L’expertise inégalée et la vigilance constante d’Euler Hermes dans la souscription des risques leur permettront d’identifier des débouchés commerciaux sûrs.
 
 

II. Résultats du deuxième trimestre 2012

Chiffres clés dans les documents joints.

 
 

Contacts

 

Relations investisseurs

Clarisse Kopff
+33 (0)1 84 11 51 38 
 

Relations presse

Bettina Sattler
+33 (0)1 84 11 61 41