Résultats Euler Hermes pour l’année 2016 : Solide résultat net et dividende stable

09.02.2017
  • Le chiffre d’affaires atteint 2 570 millions d’euros, stable à périmètre et taux de changes constants
  • Le ratio combiné net s’établit à 79,8%
  • Le résultat opérationnel s’élève à 373 millions d’euros
  • Le résultat net est à 287 millions d’euros
  • Le ratio de solvabilité reste solide à 166%
  • Le dividende proposé est maintenu à 4,68 euros par action

« En 2016, les entreprises ont dû naviguer dans un environnement macro-économique instable. La croissance mondiale a été affectée par une série d’événements inattendus, notamment sur le plan politique. Dans ce contexte, Euler Hermes a enregistré des résultats solides et un ratio combiné net à 79,8%, » a déclaré Wilfried Verstraete, Président du Directoire d’Euler Hermes. « Nous avons continué d’ajuster notre politique de souscription tant sur le plan commercial que sur le plan des risques. Nos résultats constituent une base solide sur laquelle nous appuyer pour investir dans de nouveaux produits et des solutions de distribution innovantes, notamment digitales et bancaires. En résumé, nous nous efforçons de répondre toujours mieux aux attentes de nos clients où qu’ils soient. »
 

I. Résultats pour l'année 2016


A. Chiffres clés

Eléments du compte de résultat

31 décembre 2016

31 décembre 2015
(publié)

Variation vs.
31 décembre 2015

millions d'euros

 

 

 

 

 

Primes brutes acquises

2 170,2

2 205,4

-35,2

-1,6%

Prestations de services

399,7

432,9

-33,3(1)

-7,7%(1)

Chiffre d'affaires total

2 569,9

2 638,4

-68,5

-2,6%

­

 

 

 

Résultat technique net

301,5

301,4

0,1

0,0%

Produits financiers nets de charges

75,3

116,3

-41,0

-35,3%

Résultat opérationnel courant

376,8

417,8

-40,9

-9,8%

Autres produits & charges opérationnels

-3,5

-0,4

-3,1

Résultat opérationnel

373,3

417,4

-44,0

-10,5%

 

 

 

 

 

Résultat net, part du groupe

287,0

302,5

-15,5

-5,1%

 

 

 

 

 

Ratio des sinistres net

52,2%

53,3%

-1,1

pt

Ratio des coûts net

27,6%

26,8%

0,8

pt

Ratio combiné net

79,8%

80,1%

-0,3

pt

 

 

 

 

 

Eléments du bilan

31 décembre 2016

31 décembre 2015
(publié)

Variation vs.
31 décembre 2015

millions d'euros

Total actif consolidé

6 505,9

6 596,6

-90,7

-1,4%

Capitaux propres du groupe

2 622,4

2 715,4

-93,0

-3,4%

Total dettes financières

252,2

252,2

0,0

0,0%


B. Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaire s’élève à 2 569,9 millions d’euros à fin décembre, en baisse de 2,6% par rapport aux données publiées fin décembre 2015. La vente de Bürgel en février 2016, à effet rétroactif au 1er janvier 2016, contribue en grande partie à cette baisse (39,1 millions d’euros de prestations de service), et l’impact de change est également négatif. A périmètre et taux de change constants, le chiffre d’affaires est en hausse de 0,3% par rapport à l’année dernière : les primes ont diminué de 0,2% alors que les prestations de services sont restées dynamiques (+2,9%).

Chiffre d'affaires

31 décembre 2016

31 décembre 2015

Variation %

31 décembre 2015

Variation %

millions d'euros

 

(publié)

(1)

(1)

Régions

 

 

 

 

 

Allemagne-Autriche-Suisse

706,4

751,9

-6,1%

719,4

-1,8%

France

403,8

391,8

3,1%

391,8

3,1%

Europe du Nord

528,4

557,5

-5,2%

537,6

-1,7%

Pays Méditerranéens et Afrique

349,9

344,2

1,7%

344,5

1,6%

Amérique

335,3

326,5

2,7%

335,6

-0,1%

Asie Pacifique

148,0

143,3

3,3%

142,2

4,1%

Entités non consolidées en acceptations + autres (2)

98,0

123,1

-20,4%

91,4

7,3%

Euler Hermes

2 569,9

2 638,4

-2,6%

2 562,5

0,3%

 

Contribution région: après éliminations intra régions & avant éliminations inter régions

(1) A taux de change constants et pro forma : pour des besoins de comparaison, les données 2015 publiées ont été retraitées en prenant en compte les changements suivants : a) Depuis Janvier 2016, les entités de recouvrement sont inclues dans les régions afin de favoriser les synergies ; b) les entités Bürgel en Allemagne ont été vendues avec un impact rétroactif au 1er janvier 2016.

(2) Entités groupe + éliminations inter-régions



 
L'Europe continue sur une tendance de croissance atone, souffrant d’une forte pression sur les prix et d’un manque de dynamisme sur les volumes de chiffre d’affaires des assurés. La France est une exception et affiche un chiffre d’affaires en hausse de 3,1% grâce à la commercialisation de nouveaux produits et une légère reprise des volumes assurés. Les marchés émergents ralentissent, et l’Asie Pacifique présente une croissance de 4,1% à taux de changes constants contre une évolution à 2 chiffres les années passées. Les autres pays émergents (Pays du Golfe, Turquie, Brésil) ont été impactés par les plans d’actions menés depuis l’année dernière tant sur la souscription commerciale que sur la souscription des risques.

C. Résultat opérationnel


Le résultat opérationnel s’établit à 373,3 millions d’euros, en baisse de 10,5% par rapport à fin décembre 2015. Le résultat technique est stable mais le résultat financier subit une baisse conséquente.

Le ratio combiné net reste sous la barre des 80%, à 79,8%, légèrement en-dessous de l’année dernière (-0,3 points). L’amélioration du ratio de sinistres net compense l’augmentation du ratio des coûts nets.

Le ratio de sinistres net s’élève à 52,2% à fin décembre, en baisse de 1,1 point comparativement à l’année dernière. Euler Hermes a observé une amélioration notable de son ratio de sinistralité trimestriel qui a atteint au 4ème trimestre son plus bas niveau depuis le 3ème trimestre 2015.


Le ratio des coûts net est à 27,6% contre 26,8% l’année dernière, pénalisé par une croissance plus rapide des coûts notamment les charges du personnel, que celle du chiffre d’affaires. Les initiatives de restructuration inverseront la tendance.


Les produits financiers nets de charges atteignent 75,3 millions d’euros à fin décembre 2016 contre 116,3 millions d’euros sur la même période en 2015. Le résultat financier a été négativement impacté par une baisse des taux de rendement sur les investissements, par un résultat de change moins favorable et des plus-values du portefeuille financier moins élevées.

Le résultat opérationnel 2016 inclut un coût de restructuration de 38 millions d’euros (avant impôts) comptabilisé fin septembre et qui finance pour l’essentiel des plans de départs volontaires en Allemagne et en France. Ces coûts sont compensés par les plus-values réalisées sur la vente des parts dans les sociétés de services Bürgel et Graydon (35,1 millions d’euros avant impôts).

D. Résultat net et dividende

Le résultat net s’élève à 287 millions d’euros, en baisse de 5,1% par rapport à l’année dernière, diminution entièrement liée au résultat financier dont la contribution aux résultats avait été exceptionnelle en 2015. Le résultat net par action est de 6,70 euros, et le directoire d’Euler Hermes proposera un dividende stable de 4,68 euros par action. Cela correspond à un taux de distribution de 68,5%.

E. Portefeuille financier


A fin décembre 2016, la valeur de marché du portefeuille financier du groupe s’élève à 4 525 millions d’euros, en baisse de 93 millions d’euros par rapport à la fin d’année 2015, essentiellement en raison des opérations de rachat d’actions réalisées en mai 2016.

F. Ratio de solvabilité


A fin décembre 2016, le ratio économique de Solvabilité II atteint 166%. A fin décembre 2015, le ratio s’élevait à 162% pro-forma après les opérations de rachats d’action réalisées en mai 2016.

G. Perspectives

Les perspectives économiques pour 2017 demeurent incertaines et les tentatives protectionnistes risquent de se renforcer dans certains pays. La promesse d’une reprise dépendra en partie de la politique de relance par les investissements aux Etats-Unis et de la résilience des économies chinoise et européenne. La tendance baissière des défaillances d’entreprises devrait toucher à sa fin.
Euler Hermes va poursuivre sa politique prudente de souscription des risques et accélérer les mesures de productivité déjà engagées. La combinaison de ces actions devrait renforcer encore la solidité du modèle économique du groupe et permettre d’afficher un ratio combiné net inférieur à 80%. En parallèle, Euler Hermes continuera sa stratégie d’expansion à l’international, ses investissements dans les nouveaux produits et sa transformation digitale ; ceci afin d’améliorer toujours la qualité du service.

II. Résultats pour le 4ème trimestre de l’année 2016


T4-2016.png

Glossaire


Ratio combiné : somme du ratio de coût et du ratio des sinistres.

Ratio de coûts : les frais d’acquisition de contrat, les charges administratives et la marge dégagée sur les services en proportion des primes acquises. La marge dégagée sur les services correspond aux revenus des services minorés des autres revenus et charges d’exploitation ordinaires. Peut être exprimé en « termes bruts », c’est-à-dire avant réassurance, ou en « termes nets », en incluant la commission de réassurance.

Ratio de sinistres : coûts des sinistres de toutes les années rattachées en proportion des primes acquises. Peut être exprimé en « termes bruts », c’est-à-dire avant réassurance, ou en «termes nets», en incluant la part cédée aux réassureurs.