Euler Hermes > Media > Actualités

Euler Hermes - Résultats financiers du 3ème trimestre 2015

29.10.2015
  • Le chiffre d’affaires atteint 1 985 millions d’euros, en hausse de 4,8% sur les neufs premiers mois de l’année à taux de change courants (+1,0% à taux de change constants).
  • Hausse du résultat opérationnel de 3,2%, à 325 millions d’euros.
  • Le résultat net s’établit à 226,8 millions d’euros, en baisse de 2,5%.
 

 

« Euler Hermes continue d’afficher une croissance proche de 5% sur une année. Le troisième trimestre 2015 a été caractérisé par une augmentation de la sinistralité dans certains pays émergents », a commenté Wilfried Verstraete, Président du Directoire d’Euler Hermes. Comme à son habitude, Euler Hermes a su adapter ses processus de souscription, tout en préservant sa qualité de service inégalée pour ses clients.


I. Résultats pour les neuf premiers mois de l'année 2015 


A. Chiffres clés*

Q3-2015_chiffres_clefs.JPG


Les capitaux propres part du groupe ont augmenté de 63,8 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2014. Cette hausse s’explique principalement par un résultat net positif et est en partie compensée par le paiement du dividende en juin 2015. 

B. Chiffre d’affaires


Par rapport au 30 septembre 2014, les revenus sont en hausse de 4,8% (1,0% à taux de change constants). Cette progression est liée à nos marchés stratégiques ainsi qu’à la croissance de nos revenus de services.

Q3-2015_chiffre_affaires.JPG


Les primes ont augmenté de 4,5%. Les bonnes performances commerciales, conjuguées à une rétention stable, compensent l’atonie du chiffre d’affaires des assurés et la pression sur le prix dans les marchés traditionnels du Groupe en Europe. C’est le cas notamment en France et en Allemagne bien que cette dernière parvienne peu à peu à inverser la tendance négative passée sur son chiffre d’affaire.

C. Résultat opérationnel


Le ratio combiné net atteint 78,3%, contre 74,3% à fin septembre 2014, suite à une hausse de la sinistralité. 

Le ratio des sinistres net s’élève à 51,1%, 2,9 points au-dessus du niveau de fin septembre 2014. Cela inclut un boni de liquidation sur sinistres des années antérieures de 9,7%, contre 15,6% pour la même période en 2014. 
Cette baisse du boni de liquidation est principalement due aux renforcements des provisions dans les pays émergents, ainsi qu’à des sinistres de tailles moyennes survenus en Russie et au Moyen Orient. 

Le ratio des coûts net atteint 27,3%, contre 26,5% à fin septembre 2014 et 26,6% au titre de l’année 2014. Cette hausse du ratio de coûts net est principalement liée à l’évolution défavorable des taux de change. En effet, le ‘’mix’’ de coûts d’Euler Hermes a été impacté par la hausse du dollar et des monnaies indexées sur le dollar.

Les produits financiers nets de charges s’élèvent à 79,4 millions d’euros contre 66 millions d’euros sur la même période en 2014. Cette augmentation provient d’un résultat de change positif de 7,2 millions d’euros, mais également d’une hausse des plus-values réalisées sur les marchés actions et obligataires.

A fin septembre 2015, le résultat opérationnel s’élève à 325,3 millions d’euros, contre 315,2 millions d’euros sur la même période l’année dernière. En 2014, la dépréciation du siège allemand d’Euler Hermes à Hambourg avait impacté le résultat opérationnel à hauteur de 17,2 millions d’euros.

D. Portefeuille financier


Au 30 septembre 2015, la valeur de marché du portefeuille financier du Groupe s’élève à 4 575,7 millions d’euros. L’augmentation de 117,8 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2014 provient de flux de trésorerie opérationnels positifs, partiellement compensés par le versement du dividende en juin 2015.

E. Résultat net


Le résultat net est en baisse de 2,5% par rapport à septembre 2015, à 226,8 millions d’euros. Ce repli s’explique principalement par un taux moyen d’imposition plus élevé qu’en 2014 et une provision pour dépréciation de 3,9 millions d’euros sur une société d’information mise en équivalence.

F. Perspectives


Depuis plusieurs mois, nous sommes prudents dans nos prévisions économiques. Depuis l’été, alors que les économies avancées sont restées globalement stables, nous avons observé une dégradation de l’environnement économique dans les marchés émergents.

S’adapter et faire face à de telles situations font partie de l’ADN de notre Groupe. Nous avons ainsi renforcé notre discipline tant dans la tarification de nos polices que dans la souscription des risques.

Euler Hermes a démontré à de multiples reprises son agilité et sa résilience. Nous restons donc confiants quant à la capacité de notre Groupe à fournir un service de qualité à nos clients, tout en maintenant la rentabilité du Groupe pour nos actionnaires.

II. Résultats* pour le troisième trimestre de l'année 2015


Q3-2015_resultats.JPG