Euler Hermes affiche encore d’excellents résultats annuels en 2013

13.02.2014
• Le chiffre d’affaires atteint un nouveau record, à 2,5 milliards d’euros, en croissance de 5% à taux de change constants (+3,7% à taux de change courants)
• Le résultat opérationnel solide s’élève à 458,6 millions d’euros, en hausse de 6,2%, une très bonne performance dans un environnement économique difficile
• Le résultat net augmente de 2,7% à 313,7 millions d’euros
• Dividende proposé en hausse de 5% à 4,2 euros par action
 

​« En 2013, Euler Hermes a conforté sa position de leader sur son marché et a enregistré un chiffre d’affaires record, » a déclaré Wilfried Verstraete, Président du Directoire d’Euler Hermes. « Comme prévu, notre croissance a été portée par nos initiatives stratégiques, notre offre aux multinationales et nos nouveaux produits. Une gestion prudente des risques dans toutes les régions nous a permis de dégager un excellent résultat opérationnel. Après six années consécutives de crises et d’incertitudes économiques, nous voyons apparaître de nouvelles opportunités de croissance. Afin de répondre à l’intérêt toujours plus grand pour l’assurance-crédit et de mener à bien notre stratégie de développement, nous poursuivrons le renforcement de notre gamme de produits, nos canaux de distribution et notre présence internationale. »

 

I. Résultats de l’année 2013

 

A. Chiffres clés

 
Voir tableau dans le PDF
 
Les capitaux propres ont augmenté de 116,7 millions d’euros. Cette hausse s’explique principalement par le résultat net positif de 313,7 millions d’euros minoré du paiement du dividende de 176,0 millions d’euros en mai 2013 et de l’impact négatif de 29.2 millions d’euros de la réévaluation du portefeuille obligataire à la suite de la hausse récente des taux d’intérêts.
 

B. Chiffre d’affaires

 
Le chiffre d’affaires de l’exercice 2013 s’élève à 2 486 millions d’euros, en hausse de 3,7% par rapport à 2012 et de 5,0% à taux de change constants.

Voir tableau dans le PDF
 
Alors que la croissance du chiffre d’affaires dans les pays hors de l’Europe a quelque peu ralenti (12% à taux constants en 2013 contre 18% à taux constants en 2012), un rebond s’est amorcé en Europe, porté non seulement par Solunion, la joint-venture avec MAPFRE, mais aussi par l’Allemagne, l’Italie et les pays d’Europe de l’Est.
La progression sur le segment des multinationales est restée très forte (+38% de hausse des primes) et les nouveaux produits « trade finance cover » et « Excess of Loss » ont connu un très bon démarrage, relayé également par une reprise de l’activité caution.
 

C. Résultat opérationnel

 
Le résultat opérationnel est très solide, à 458,6 millions d’euros, en hausse de 6,2% par rapport à 2012.
 
Le ratio net de sinistralité s’élève à 50,5%, 1,2 point sous le niveau de l’exercice précédent, grâce à une gestion prudente des risques qui s’est traduite par une sinistralité en baisse, malgré la hausse de l’activité et des niveaux encore importants de défaillances sur les marchés européens.
 
Alors que le ratio des coûts brut s’améliore par rapport à l’an dernier de 0,4 point, le ratio des coûts net affiche une hausse de 1,9 point par rapport à 2012, année au cours de laquelle avait été comptabilisé l’essentiel des ajustements positifs restant sur les commissions de réassurance relatives aux années antérieures.
 
Le ratio combiné net (75,3%) est légèrement supérieur à celui de 2012 (74,6%), mais le résultat technique est en hausse de 13,9 millions d’euros grâce à la croissance du chiffre d’affaires.
 
La baisse des rendements obligataires et des moindres plus-values réalisées ont entrainé une baisse de 22,9 millions d’euros des produits financiers nets de charges qui atteignent 86,2 millions d’euros en 2013.
 
Cette diminution est cependant compensée par le produit exceptionnel de 37 millions d’euros sur l’apport des entités espagnole et latino-américaines d’Euler Hermes à Solunion, la joint-venture avec MAPFRE.
 

D. Portefeuille financier

 
Au 31 décembre 2013, la valeur de marché du portefeuille financier du Groupe a baissé de 71 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2012 et atteint 4 163 millions d’euros.
Les flux de trésorerie opérationnels positifs sont en effet compensés par le paiement des dividendes pour 176 millions d’euros ainsi que l’impact négatif de la réévaluation du portefeuille obligataire à la suite de la hausse des taux et l’appréciation de l’euro par rapport aux autres devises.
 

E. Résultat net

 
Le résultat net atteint 313,7 millions d’euros, en hausse de 2,7%. La plus-value réalisée sur Solunion a été en partie compensée par des impôts sur les bénéfices plus élevés.
 

F. Dividendes

 
Sur la base d’un résultat net par action de 7,12 euros, le Directoire d’Euler Hermes va proposer la distribution d’un dividende de 4.2 euros par actions, en hausse de 5% par rapport au 4,00 euros par action versés au cours de l’exercice précédent et qui représente un ratio de distribution de 61%.
 

G. Perspectives

 
Après être tombée à +2,3% en 2013 – la hausse la plus faible depuis 2009 – la croissance économique mondiale devrait remonter progressivement à +3,1% en 2014. La reprise, même modeste, et la poursuite de son développement dans les marchés non matures et les nouveaux segments, devraient permettre à Euler Hermes de soutenir son rythme de croissance.
Cependant, le nombre des faillites devrait rester à un niveau élevé, mais le Groupe continuera de s’appuyer sur sa capacité éprouvée à opérer dans des environnements instables. Euler Hermes jouera encore pleinement son rôle de facilitateur des échanges commerciaux tout en conservant une gestion rigoureuse des risques.
 

II. Résultats pour le quatrième trimestre de l’année 2013

 
Voir tableau dans le PDF
 
Toutes les informations financières et réglementaires d’Euler Hermes sont disponibles sur le site http://www.eulerhermes.fr/informations-financieres/
Vous y trouverez ce communiqué de presse, les états financiers consolidés et la présentation des résultats annuels aux analystes.
Le Directoire d’Euler Hermes (ELE.PA), l’un des leaders mondiaux de l’assurance-crédit, du recouvrement, des cautions et des garanties, a présenté le 13 février 2014 ses résultats consolidés de l’année 2013 au Conseil de Surveillance de la société. Les résultats ont été revus par le Comité d’Audit ainsi que par des auditeurs externes.