Euler Hermes > Carrières > Découvrez nos collaborateurs

 


 

  • Madeleine
    BEST
  • Olivier
    DAIGREMONT
  • Andreas
    KLENK
  • Tomas
    ZAPLETAL
Madeleine-best-picture

Madeleine BEST

Directrice Distribution

Région Europe du Nord

Qu’est-ce qui vous attiré chez Euler Hermes ?

J’ai commencé à travailler pour Euler Hermes tout de suite après l’université. Pour être honnête, au départ, j’ai été complètement soufflée par le bureau. Je n’étais que rarement venue à Londres et mon premier entretien s’est fait au siège Royaume-Uni au cœur du quartier de Canary Wharf, soit à l’époque le plus haut gratte-ciel de la ville. C’était tellement glamour à mes yeux !

Peu de temps après, j’ai pris conscience qu’Euler Hermes était une organisation d’une très grande diversité. Travailler pour le Groupe vous permet de brasser de nombreux pays, cultures et secteurs. Un facteur très attractif à mes yeux.

Quelles sont les expériences et les compétences utiles pour votre poste ?

À la fac, j’ai étudié l’économie et le commerce mais toute la théorie du monde n’aurait jamais pu me préparer à mon premier emploi, qui consistait à gérer un portefeuille de clients pendant la pire crise économique que le monde ait connu depuis longtemps !

Aujourd’hui, je m’appuie sur les compétences développées au fil de mes précédents postes et sur la richesse de l’expérience de mes collègues. J’ai eu la chance de travailler à chaque niveau de l’organisation et je m’assure de ne pas oublier ces expériences dans mes interactions au quotidien.

Quelles sont vos perspectives d’évolution de carrière au sein d’Euler Hermes ?

Pour apprécier ce qu’on fait, je pense que la clé est d’apprendre un peu chaque jour. Quand mon job ne m’apprend plus rien, alors il est temps de passer à autre chose et de relever un nouveau défi. C’est ce principe qui dicte ma carrière depuis neuf ans et je compte bien poursuivre dans cette voie à l’avenir.

Si vous deviez décrire Euler Hermes en 3 mots

Familiale, solide et sage.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans votre travail pour Euler Hermes ?

Les opportunités. Par exemple, en 2011 j’ai demandé si Euler Hermes pouvait me financer un master à la London School of Economics dans le cadre du programme de formation continue. Non seulement le Groupe a accepté, mais j’ai aussi pu assister aux cours pendant mes heures de travail. Cela m’a pris du temps pour compléter le cursus, deux ans à temps partiel et un break de deux ans pendant que j’étais à l’étranger, mais j’ai fini par décrocher mon diplôme en décembre 2015.

Si vous avez travaillé dans d’autres pays, pouvez-vous nous en dire plus sur ces expériences ?

Peu après avoir débuté chez Euler Hermes j’ai évoqué dans une séance de mentorat que je ne serais pas contre l’idée de travailler à l’étranger. Six semaines plus tard, je démarrais une mission au siège américain du Groupe à Baltimore. J’ai très vite intégré le mode de travail américain et je suis revenue en Europe comblée par un été fantastique.

Ma deuxième expérience à l’étranger a été une mission de trois ans dans notre bureau à Paris. C’est Audrey Hepburn qui a dit, « Paris est toujours une bonne idée ». Elle avait raison. Euler Hermes m’a aidée à emménager, m’a trouvé un logement et m’a fourni des cours de français. Pendant mon séjour, j’ai énormément appris mais mon français laisse encore à désirer !
​​
Olivier-Draigremont-picture

Olivier DAIGREMONT

Partenaire RH

World Agency (Groupe)

Qu’est-ce qui vous attiré chez Euler Hermes ?

Plusieurs aspects m’ont séduit :
› Le secteur, très intéressant compte tenu de mon cursus financier.
› Les rôles et responsabilités afférents à mon premier poste quand j’ai commencé en 2007.
› La dimension internationale du groupe Euler Hermes et le lien avec l’entreprise mère Allianz, qui offre de nombreuses opportunités de carrière.

Quelles sont les expériences et les compétences utiles pour votre poste ?

Dans mon poste actuel de partenaire RH, je m’appuie beaucoup sur mes capacités relationnelles et mon aptitude à tisser des réseaux au sein de l’organisation.

Mes compétences de leadership et d’adaptabilité me permettent de mettre en œuvre des politiques et des projets RH partout dans le monde, et de collaborer avec les équipes RH locales pour maîtriser les besoins des différentes fonctions et cultures.

Mes aptitudes de communication me permettent de gérer les relations à tous les degrés hiérarchiques et de mettre en œuvre la gestion du changement.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans votre travail pour Euler Hermes ?

Les gens : mes collègues sont des gens formidables, très compétents, qui partagent une culture commune de coopération et de performance. En outre, les valeurs d’Euler Hermes sont conformes aux miennes, notamment la coopération, la performance et la confiance.

Les opportunités : au cours de mes neuf ans au sein d’Euler Hermes, j’ai déjà occupé trois postes et je viens de démarrer ma quatrième affectation. Qui plus est, je viens de vivre une expérience fantastique : une mission à l’étranger.

La mission : mes missions sont plurielles, je ne m’ennuie jamais ! J’ai la possibilité de proposer de nouvelles idées et mon responsable me fait confiance.

Si vous deviez décrire Euler Hermes en 3 mots

Expertise. Opportunités. Avenir.

Quelles sont vos perspectives d’évolution de carrière au sein d’Euler Hermes ?

Je viens de commencer un nouveau poste, alors je crois que je vais d’abord y rester un peu :-).

Mais à l’avenir, plusieurs voies sont possibles : › J’aimerais encadrer une équipe RH élargie, par exemple qui intégrerait plusieurs partenaires
› J’aimerais devenir Directeur RH d’une unité

Atteindre cet objectif pourrait nécessiter des évolutions latérales vers d’autres spécialités RH, comme la Rémunération & les avantages, par exemple, au niveau régional ou du groupe.

Si vous avez travaillé dans d’autres pays, pouvez-vous nous en dire plus sur ces expériences ?

Dernièrement, j’ai connu le bonheur d’une mission de six mois aux États-Unis. L’expérience a représenté un grand défi tant sur le plan personnel que professionnel.

Cette opportunité m’a aidé à développer mes connaissances, à partager des bonnes pratiques et surtout à développer ma confiance en moi. Vous devez sortir de votre zone de confort, ce qui est relativement difficile à négocier au départ mais qui est aussi gratifiant à terme.

J’ai rencontré des gens formidables, je me suis fait de nouveaux amis et j’ai boosté mes compétences et mes connaissances. Si on me demandait de le refaire, je dirais oui sans hésiter !
​​
Andreas-Klenk-picture

Andreas Klenk

Gestionnaire Grands comptes – Risque

DACH

Qu’est-ce qui vous attiré chez Euler Hermes ?

J’ai connu Euler Hermes en 2009 par hasard. Très vite, l’environnement international, le professionnalisme de mes collègues et les opportunités de carrière m’ont convaincu qu’Euler Hermes est un employeur très attractif.

Quelles sont les expériences et les compétences utiles pour votre poste ?

Dans mon rôle de Gestionnaire grands comptes – Risque, il est essentiel de parvenir à un équilibre entre les demandes du client et l’appétence pour le risque d’Euler Hermes. Il est crucial également d’expliquer les raisons d’une position restrictive, notamment pour les secteurs et les pays sensibles. Nos clients ont besoin d’un service professionnel et rapide, il est indispensable de prendre des décisions rapidement.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans votre travail pour Euler Hermes ?

J’apprécie le degré élevé autonomie laissé aux employés. Les projets, programmes et initiatives sont nombreux, ce qui permet d’avoir toujours la possibilité d’apporter notre propre pierre à l’édifice. En outre, j’aime beaucoup collaborer avec mes collègues du monde entier.

Si vous deviez décrire Euler Hermes en 3 mots

Connaissance, dimension humaine, solutions professionnelles.

Si vous avez travaillé dans d’autres pays, pouvez-vous nous en dire plus sur ces expériences ?

J’ai travaillé pour Euler Hermes Suisse entre octobre 2015 et mars 2016. Une expérience formidable. La taille de l’équipe et l’environnement de travail en open space favorisaient un degré élevé d’interaction entre les différents départements. En outre, Euler Hermes et Allianz partagent un bâtiment, ce qui offre aussi de formidables opportunités de collaboration. J’ai managé ma première équipe – composée de quatre collègues. Et pendant mon temps libre, j’ai eu l’occasion d’aller dans les montagnes faire de la randonnée et du snowboard.
​​
Tomas-Zapletal-picture

Tomas Zapletal

Souscripteur senior – Obligations

Région Europe du Nord

Qu’est-ce qui vous attiré chez Euler Hermes ?

J’ai passé les cinq premières années de ma carrière dans l’assurance crédit, d’abord en République tchèque puis au Royaume-Uni.

En 2008, l’opportunité s’est présentée de rejoindre Euler Hermes en tant que souscripteur obligataire. J’aimais que ce poste me permette de gérer les clients tant du point de vue commercial que de celui du risque. Euler Hermes avait (et a toujours) la réputation d’être l’un des meilleurs fournisseurs de produits obligataires. Mon expérience préalable auprès de l’entreprise, son rôle majeur sur ce marché de niche et son empreinte internationale m’ont aidé à prendre ma décision.

Quelles sont les expériences et les compétences utiles pour votre poste ?

Mon parcours en tant que souscripteur risque est très utile. De même que mon cursus universitaire, notamment mes connaissances comptables.

En tant que souscripteur commercial, je suis en contact régulier avec les clients, la communication est donc très importante afin de bien comprendre leurs besoins. J’opère au sein d’une équipe réduite et mon rôle est de veiller aux demandes des clients tout en développant de nouvelles opportunités commerciales, notamment des contrats ponctuels d’’envergure, souvent de nature personnalisée. Sans le soutien de mon équipe, cela serait difficile. L’aptitude à travailler en équipe est donc primordiale.

Euler Hermes offre un réel soutien en matière de développement personnel et de formation. Mon programme préféré portait sur les compétences de présentation.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans votre travail pour Euler Hermes ?

J’adore mon travail. Chaque jour peut être différent, il n’y a pas de place pour la routine. Je peux rencontrer les clients et prospects venus de tout le Royaume-Uni, gérer leurs demandes et travailler sur des projets internes ou de nouvelles idées pour leur venir en aide

Étant donné que notre équipe est relativement réduite, notre contribution se voit tout de suite, ce qui est très gratifiant. L’entreprise est toujours en quête de nouvelles idées, de produits et de solutions et nous sommes toujours soutenus pour concrétiser les bonnes idées.

Si vous deviez décrire Euler Hermes en 3 mots

Réussite, soutien, ambition.

Quelles sont vos perspectives d’évolution de carrière au sein d’Euler Hermes ?

En huit ans dans les obligations, j’ai beaucoup appris et acquis une expérience et des compétences exhaustives. Euler Hermes étend géographiquement son activité obligataire, ce qui offre de nombreuses opportunités pour évoluer. Je peux en saisir certaines pour progresser, et je me prépare déjà pour ma prochaine étape au sein du Groupe.